Jour

juin 15, 2015

La spiruline contre la malnutrition.

La spiruline est une micro-algue appelée cyanobactérie qui est apparue sur terre il y a plus de 3 milliards d’années. En remontant à l’époque des Mayas, on découvre que la spiruline était cultivée sur des terres peu propices à l’agriculture et parvenait à nourrir la population ainsi que le bétail.

Dans les années 60, une expédition scientifique au Tchad observe que les Kanembous qui cultivent la spiruline et qui l’intègrent dans leur alimentation est le seul peuple de la région à ne pas souffrir de malnutrition.

En 1974, lors de la conférence mondiale de l’alimentation, les Nations Unies désignent la spiruline comme « la meilleure source alimentaire alternative du futur »

Ainsi, depuis plusieurs années, de nombreuses ONG aident les pays du Sud à cultiver leurs propres spirulines (Inde, Afrique, Mexique) en réponse aux problèmes de famines. Au Japon, 1er consommateur mondial, les effets bénéfiques de la spiruline sur la santé sont étudiés et reconnus. En Russie, la spiruline est utilisée comme aliment thérapeutique dans le traitement des cancers liés à l’irradiation de Tchernobyl.

Sans compter que la faible consommation en eau et en énergie nécessitée pour sa production constitue une réponse intéressante aux problèmes environnementaux que connaît notre planète…