12
jan
2016
2

Et si, cette année, on se mettait au jeûne?

Après les excès festifs de fin d’année, très souvent arrive la première résolution urgente de la rentrée de Janvier: se mettre au vert! Détox, diète, sport: qui n’a pas prononcé l’un de ces mots depuis quelques jours?

Maigrir, éliminer, se détoxifier: et si cette année, vous vous mettiez au jeûne? Rien que le mot fait peur, et pourtant, « jeûner », nous le faisons sans en avoir conscience, toutes les nuits! Et c’est d’ailleurs pourquoi les anglais ont donné le nom de « break-fast » (casser le jeûne) à leur petit déjeuner. Ainsi, toutes les nuits selon l’heure de notre dernier repas et le nombre d’heures de notre sommeil, nous jeûnons entre 8 et 12h. Pour autant, notre corps ne s’est pas laissé « mourir de faim ». Il arrive même parfois qu’après le jeûne nocturne, certains d’entre nous n’aient pas faim au réveil. Pourquoi? En quoi consiste le jeûne et pourquoi est-il bénéfique à notre santé?

Après le travail digestif, l’une des tâches primordiales de l’organisme, est d’éliminer les toxines, acides et autres déchets accumulés au cours de nos vies quotidiennes, pour se préserver de l’empoisonnement. Mais, ce travail n’est jamais effectué suffisamment car pendant la journée, l’organisme est occupé à mobiliser ses énergies pour digérer les 3 repas quotidiens et autres grignotages de la journée… Ne lui reste que la nuit pour assumer cette fonction. Malheureusement, pourvu que la nuit fût courte et le dîner copieux, le travail d’élimination ne sera qu’en partie réalisé. Ainsi, les toxines sont petit à petit refoulées dans les profondeurs tissulaires où il sera bien plus difficile alors de les déloger.

Mais, grâce au jeûne, la suppression du travail digestif permet à nouveau à l’organisme de mobiliser toutes ses énergies pour ce travail de « nettoyage ». Aussi, pour faire face à l’absence de nutriments apportés par l’alimentation, indispensables à la survie des cellules et au fonctionnement des organes, l’organisme va mettre en place le processus d’autolyse, c’est à dire la digestion de soi-même. Mais pas de panique, cette autolyse est orchestrée de manière intelligente. En effet, pour nourrir les tissus essentiels du corps, le corps va puiser ses sucres, graisses et protéines dans les cellules des tissus moins ou non essentiels: ainsi il ira chercher d’abord le glucose dans les réserves de glycogène du foie et du tissu adipeux, puis pour se fournir en acides gras, il ira les chercher dans le cholestérol, et pour se fournir en acides aminés, il s’attaquera par exemple aux myomes (tumeur bégnines des tissus musculaires), etc. En autolysant, tous ces tissus morbides, l’organisme se libère des toxines et autres déchets qui s’y étaient accumulés, relance la circulation sanguine et les fonctions d’élimination des organes tels que le foie, les reins et les intestins. C’est pourquoi il est très souvent observés chez les jeûneurs, des crises curatives avec augmentation des sels, des urines, nausées, vomissements, etc.

Le jeûne peut se pratiquer à raison d’une journée par semaine, ou de 2 jours consécutifs tous les 10 jours et pour les plus adeptes plusieurs jours à plusieurs semaines, mais je vous déconseille de vous lancer seul dans un jeûne ou sans s’y être préparé au préalable.

Lors du jeûne, je vous conseille de boire beaucoup d’eau ainsi que des tisanes, jus de fruits, jus de légumes ou bouillon chaud en cette période hivernale. Vous trouverez la recette d’un bouillon de légumes dans « Le plat du jour ».

Je le déconseille aux personnes dépressives, surmenées, fatiguées ou nerveuses et à la suite d’une maladie ou d’une opération.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le jeûne et ses bienfaits notamment en matière de santé: une vidéo très instructive et détonnante: « Le jeûne, une nouvelle thérapie? » visible dans la « Vidéo du mois » et à lire:

  • « Le jeûne. Maigrir, éliminer, se désintoxiquer » du Dr Hellmut Lützner
  • « Les cures de santé. Régénération et détoxication. L’exemple de la cure de raisin » de Christopher Vasey.

Et dans la rubrique « Le saviez-vous? », une petite histoire sur un peuple qui jeûnait et qui vivait centenaire…

Très belle année à tous, que la santé soit en vous!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire