1
juin
2015
6

Quoi faire contre la cellulite?

L’été s’annonce, doucement mais sûrement, vers ce que je qualifierai: l’épreuve du maillot de bain. Et oui, chanceuses, rares et  très probablement jeunes, sont celles qui ne se sont jamais sentie concernées par la cellulite. Que l’on soit menue, ronde, grande ou petite, il arrive un âge où nous pouvons presque toutes admirer cette peau d’orange déformée par la cellulite (oui, nous les femmes puisque les hommes ne sont que très rarement concernés: 9 femmes sur 10 contre 1 homme sur 50).

Difficile à déloger, malgré les nombreux régimes, crèmes et autres produits miracles, la cellulite est souvent vécue comme une fatalité. Alors quoi faire?

Première chose: arrêter de penser qu’on peut se débarrasser de la cellulite en quelques semaines, juste pour l’été!

Ensuite, comprendre et différencier les différents types de cellulite pour mieux y remédier:

  • La cellulite aqueuse: la cellulite des minces dont la principale cause est la rétention d’eau due à une mauvaise circulation veineuse et lymphatique localisée le plus souvent sur l’intérieur des bras, les cuisses, les mollets et autour des chevilles.
  • La cellulite adipeuse qui est une accumulation anormale des cellules adipeuses, appelées adipocytes, dans le tissu graisseux. Lorsque l’organisme reçoit plus de graisses (saturées) qu’il n’en dépense, ces cellules se multiplient. L’accumulation de graisse empêche alors la circulation des toxines, crée une inflammation des tissus et donne ainsi à la peau cet aspect peau d’orange. La cellulite adipeuse est le plus souvent localisée au niveau des hanches, des fesses, des cuisses et du ventre.
  • La cellulite fibreuse: appelée fibreuse car les fibres de collagène qui entourent les adipocytes se sont rigidifiées, multipliées et emprisonnent les cellules graisseuses qui sont alors difficiles à déloger. Elle est surtout localisée au niveau des cuisses et des fesses.

Ainsi, selon que nous avons une cellulite aqueuse, adipeuse (ou mixte c’est à dire les deux) ou fibreuse, le traitement contre la cellulite ne sera pas le même:

Pour une cellulite aqueuse: il faut relancer la circulation veineuse et lymphatique avec des plantes en teinture mère comme le ginkgo, le mélilot, la vigne rouge ou l’hamamélis et relancer les fonctions rénales avec la piloselle ou la reine des prés. Boire beaucoup d’eau (1,5 L par jour): contrairement aux idées reçues, boire n’augmente pas la rétention d’eau, au contraire.

Pour une cellulite adipeuse: il faut réduire sa consommation en graisses saturées et augmenter l’apport en omégas 3 (3 fois par jour pendant plusieurs mois) et augmenter la lipolyse (combustion des graisses) avec des plantes comme le maté ou l’orthosiphon. (Pour rappel de ce que sont les bonnes et les mauvaises graisses: cf « Chronique du 24 octobre »)

Pour une cellulite fibreuse: tous les conseils précédents, mais aussi augmenter sa consommation en fruits et légumes, en antioxydants, vitamines et minéraux et consommer des probiotiques.

Dans tous les cas, la pratique d’un sport d’endurance régulier et constant tel que la natation, le vélo, la marche rapide est essentielle pour déloger les cellules graisseuses et maintenir une bonne circulation sanguine et lymphatique.

Mais aussi, n’oubliez pas qu’on ne traite pas la cellulite en quelques semaines et que pour une efficacité longue et durable il faut pratiquer régulièrement, plusieurs jours par mois et plusieurs mois par an, tous les conseils ci-dessus.

Attention au régime restrictif, ils sont parfois trompeurs et peuvent augmenter la cellulite!. Pour savoir comment: je vous invite à lire la rubrique « Le Saviez-vous? » et pour un suivi personnalisé n’hésitez pas à me contacter.

 

Laisser un commentaire